2020 | La nature des Hommes

Édito

Altérités, festival de cinéma et d’ethnographique – 4e édition

Du 10 au 15 mars 2020 à Caen.

Chaque année, le festival de cinéma et d’ethnographie Altérités ouvre des horizons peu explorés, une diversité des façons de penser et de se représenter le monde. Pour cette quatrième édition, le festival aborde une question fondamentale, celle de la relation entre l’Homme et son environnement naturel. Ce qui nous relie aux animaux, aux plantes, à la terre, à la mer, aux paysages est interrogé à travers dix films et vingt-quatre rencontres avec des ethnologues, des sociologues, des géographes, des artistes, des témoins…

Aborder l’ethnographie à travers le cinéma, en partenariat avec la bibliothèque Alexis de Tocqueville et le Cinéma LUX, permet d’ouvrir cette discipline – qui a pour projet la rencontre avec l’autre – à un large public, curieux de nature ! À l’occasion de cette édition, l’Ethnopôle de La Fabrique de patrimoines en Normandie et l’INSPÉ (Institut national supérieur du professorat et de l’éducation) de l’académie de Caen se sont associés pour sensibiliser les étudiants à la démarche ethnographique.

Cette année, deux soirées ciné-débat prolongent le festival hors programmation, les 6 et 7 avril. Sur la thématique du travail en situation d’exil, ces séances sont proposées en partenariat avec le musée des Beaux-Arts de Caen ; elles sont labellisées et soutenues par le festival Normandie Impressionniste. Un festival ouvert sur l’autre, ouvert à tous !

Patrick GOMONT, président de La Fabrique de patrimoines en Normandie.

 © Claude BOISNARD

 

Télécharger l’AFFICHE 2020

Télécharger le PROGRAMME PAPIER 2020

Les films projetés :

Brise-lames de Hélène Robert et Jérémy Perrin
Ceres de Janet Van Den Brand
Une idée de la mer de Nina de Vroome
Mirr de Mehdi Sahebi
Blocus 138, la résistance Innue de Junior Leblanc
Jikoo, la chose espérée de Adrien Camus et Christophe Leroy
Les tourmentes de Pierre-Yves Vandeweer
Table ronde : Des ethnologues et des plantes – A la découverte de l’ethnobotanique avec Isabelle Laban-Dal Canto, Pauline Mayer, Céline Valadeau
Présentation de l’association Graine de deux’main par Aurélien Marie

 

Les intervenants :

Hélène Robert et Jérémy Perrin, réalisateurs
Romain Simenel, anthropologue
Laurent Pellé, délégué général du festival Jean Rouch
Isabelle Laban-Dal Canto, ethnobotaniste
Pauline Mayer, ethnobotaniste
Céline Valadeau, ethnobotaniste
Guillaume Haelewyn, maraicher sur sol vivant
Youri Deschamps, critique de cinéma
Guillaume Lebaudy, anthropologue
Aurélien Marie, président de l’association Grain de deux’main
Fiore Longo, ethno-botaniste

 

Captations :

Peuples autochtones

Rencontre avec Fiore Longo, directrice de l’association Survival International France à l’issue de la projection du film Mirr de Mehdi Sahebi et du court métrage Blocus 138 La résistance innue de Junior Leblanc (tourné avec le soutien du Wapikoni mobile). Avec Laurent Pellé, délégué général du Festival international Jean Rouch – Comité du film ethnographique

Fiore Longo est anthropologue et directrice de Survival International France, mouvement mondial pour les peuples autochtones dont l’objet est la défense des droits des peuples autochtones en lien étroit avec les organisations indigènes locales.

Le Festival Altérités remercie la fondation du Wapikoni mobile qui nous offre de voir le film « Blocus 138 » dans son intégralité sur cette page.
Vous découvrirez en préambule des extraits d’images d’archives des fonds de La Fabrique de patrimoines en Normandie et de Normandie Images en lien avec la thématique, présentées par Marine Hista.

INDEXATION DÉTAILLÉE DE LA VIDÉO

Pastoralisme

Ethnologue, spécialiste du pastoralisme, Guillaume Lebaudy oriente ses travaux sur les modes de patrimonialisation du monde rural, la relation hommes-animaux et la dimension sonore du pastoralisme.

Cette conférence a été enregistrée à huis clos le samedi 14 mars 2020 à la Bibliothèque Alexis de Tocqueville, respectant ainsi les mesures de prévention de transmission de la Covid 19 établies le 13 mars.

INDEXATION DÉTAILLÉE DE LA VIDÉO

Extrait 1 | Analyse de Guillaume Lebaudy sur la perception du retour du loup dans les Alpes par le monde pastoral « Les éleveurs ont été confrontés à un problème qu’ils ne savaient plus traiter » :

Extrait 2 | Découvrez de quelle façon et pour quelles raisons le berger « fait sonner son troupeau » lors de la transhumance et crée un territoire sonore en alpage :