Table ronde avec Sébastien Baud, Laetitia Merli et Jérémy Narby : Chamanismes : la tradition à l’épreuve de la science

Vendredi 18 mars / 18h00 / Carte blanche à la Bibliothèque Alexis de Tocqueville 

Table ronde animée par Marylène Carre. 

Chamanismes : la tradition à l’épreuve de la science

Rituels ancestraux présents sur tous les continents, les chamanismes visent à communiquer avec les esprits par un état de conscience modifié ; c’est là leur point commun, car ces pratiques empiriques, voire informelles, issues de traditions séculaires sont multiples et diverses.

Longtemps considérés comme des « diableries », des « charlataneries » ou « un tissu d’idolâtrie », les chamanismes bénéficient depuis les années soixante d’un nouveau regard grâce à la contribution d’études scientifiques.

Sébastien Baud, ethnologue spécialiste des chamanismes, propose une présentation de ces pratiques et de leur évolution suivie d’échanges avec le public.

Sébastien Baud est docteur en ethnologie et américaniste. Il est chercheur associé à l’Institut d’ethnologie de l’Université de Neuchâtel et à l’Institut Français d’Etudes Andines, à Lima. Au Pérou, ses terrains d’enquêtes se situent d’une part dans les Andes centrales, où il travaille depuis 1998 avec les populations urbaines et paysannes, notamment au sein de la communauté de Chawaytiri (Pisaq, Cuzco) ; et d’autre part dans le piémont amazonien, où il travaille avec les communautés autochtones, lamista d’abord et depuis 2007 awajun (langue jivaro), établies sur le Haut Marañón et ses affluents, principalement le Cenepa, le Chiriacu et le Nieva. Il travaille également avec des personnes de passage, en Europe et en Amérique du Sud : chamanes en voyage et personnes impliquées dans des spiritualités alternatives, en quête d’expériences fortes, en quête de sens ou d’elles-mêmes et qui témoignent d’un rapport valorisé à l’inconnu.
Ses travaux portent sur les chamanismes et les pratiques de gestion de l’aléatoire ; les savoirs mobilisés et le comment de leur transmission ; les pratiques thérapeutiques, les plantes psychotropes et les intoxications rituelles ; les processus de construction de la personne et les transes ; les rituels bricolés comme les nouvelles spiritualités et leur attrait pour d’autres expériences de la réalité.

Ouvrages
2020. Chamanes. Voyage au cœur de la nature. Éditions Michel Lafon
2011. Faire parler les montagnes. Initiation chamanique dans les Andes Péruviennes. Éditions Armand Colin.
Coordination d’ouvrages collectifs
2018. Histoires et usages des plantes psychotropes. Éditions Imago.
2016. Anthropologies du corps en transes. Éditions Connaissances et Savoirs.
2010. Des plantes psychotropes. Initiations, thérapies et quêtes de soi. Éditions Imago.
2009. La conscience dans tous ses états. Approches anthropologiques et psychiatriques : cultures et thérapies. Éditions Elsevier Masson.
Articles
2020. « De l’ayahuasca. Ou la transformation du chamanisme awajun (Pérou). Drogues, santé et société, « En primeur ».
2019. « El arte de ver. Chamanismo y búsqueda visionaria en los Awajún (Perú) », Bulletin de l’Institut Français d’Études Andines, 48(2).
2019. « Transes en dance », On danse ?, Catalogue d’exposition, Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, Liénart / Mucem.
2018. Compte-rendu d’ouvrage. « Nancy Midol, De la psychanalyse aux thérapies quantiques, Imaginations et consciences en expansion (2016, L’Harmattan) ». ethnographiques.org.
2017. « Expériences ’hors du corps’, Un voyage ’en esprit’ à la rencontre d’un autre de soi », Intellectica, 67.
2017. « Réappropriations mutuelles, Ayahuasca et néochamanisme péruvien internationalisé ». Drogues, santé et société, 16(2).
2016. « La limpieza par le feu, Analyse d’un rituel bricolé (Cuzco, Pérou) », L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 17(3).
2016. « Retour sur les luttes territoriales awajun », Nuevo Mundo Mundos Nuevos, « Questions du temps présent ».
2015. « Expériences néo-chamaniques : les limites de la critique déductive », « à propos de Jean-Loup Amselle, Psychotropiques, La fièvre de l’ayahuasca en forêt amazonienne (2013, Albin Michel) », L’Homme, 3(215-216).
Site personnel : http://sebastienbaud.fr


Laetitia Merli est anthropologue (Docteur de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris), réalisatrice de documentaires, auteur et thérapeute. Aguerrie aux recherches de terrain pendant de longues années auprès de chamans mongols et sibériens, elle s’est aussi intéressée au chamanisme occidental et au renouveau des traditions amérindiennes. Ses derniers films « Shaman Tour » (2009), « La Revanche des chamanes » (2011), « Aujourd’hui les chamanes » (2015) proposent une démarche de cinéma direct en caméra embarquée, au plus prés des protagonistes, qu’elle nomme « balade phénoménologique ». Elle pratique aujourd’hui une thérapie holistique, synthétisant ses expériences anthropologiques et thérapeutiques et a développé une Hypnose au Tambour s’appuyant sur le voyage chamanique. Elle reçoit en cabinet et organise des ateliers de découverte du chamanisme. Elle écrit et réalise des films pour permettre des ponts entre traditions autochtones et thérapies.

Laetitia Merli auteur
2010, De l’ombre à la lumière, de l’individu à la nation. Ethnographie du renouveau chamanique en Mongolie postcommuniste. Collection Nord-Asie. Ecole pratique des hautes études CEMS, Paris, 333p.


© Robert Sigenthaler

Jeremy Narby est né à Montréal en 1959. Il étudie l’histoire à l’Université de Canterbury, obtient un doctorat en anthropologie à l’Université Stanford. Il a vécu de nombreuses années auprès des Ashanincas en Amazonie Péruvienne afin de répertorier les utilisations des ressources de la forêt pluviale par les indigènes et aider à combattre la destruction écologique. Son séjour lui inspirera trois livres, dont le best-seller Le serpent cosmique dans lequel il examine les systèmes de connaissances indigènes et l’utilisation de l’Ayahuasca. Depuis 1989, il travaille sur mandat pour l’ONG suisse Nouvelle Planète pour défendre les peuples indigènes et réaliser des projets en leur faveur.

Bibliographie :
1997. Le serpent cosmique : L’ADN et les origines du savoir [« The Cosmic Serpent:DNA and the Origins of Knowledge »], Genève, Georg Editeur, 1997, 236 p. (ISBN 2-8257-0495-4)
2002. Chamanes au fil du temps [« Shamans Through Time: 500 Years on the Path to Knowledge »], Albin Michel, 2002, 247 p. (ISBN 978-2-226-13207-9)
2005. Intelligence dans la nature : En quête du savoir [« Intelligence in Nature »], Buchet Chastel, 2005, 292 p. (ISBN 978-2-283-02115-6)
2011. Plantes et chamanisme : Conversations autour de l’ayahuasca et de l’iboga [« Psychotropic Mind: The World According to Ayahuasca, Iboga, and Shamanism »], Paris, Mamaéditions, 2011, 208 p. (ISBN 978-2-84594-020-8)
Quelques liens
INREES | Jeremy Narby : anthropologue
https://www.youtube.com/watch?v=m81KB3NK9JQ
« Savoirs autochtones et science occidentale » – 5 questions à Jeremy Narby – YouTube