La place du chamanisme dans le bouddhisme tibétain

Pour des raisons de santé qui ne permettent pas au Vénérable Lama Gyurmé d’être présent, nous vous informons que la rencontre « La place du chamanisme dans le bouddhisme tibétain » est annulée.

Le Tibet historique a vu au cours des siècles passés, le développement du bouddhisme tantrique et ses nombreuses écoles. Il a su s’adapter en assimilant, aussi bien dans son contenu que dans sa forme, les divers éléments du chamanisme bön et de la religion populaire.

Ce culte prébouddhique appelé bön (prononcer beun) est un regroupement du chamanisme traditionnel allié à une démonologie typiquement tibétaine. Son panthéon comporte un grand nombre de divinités, de démons, une cosmogonie à la symbolique complexe, et fait également référence aux bouddhas des trois âges. Qu’en est-il aujourd’hui de la place de ce culte dans la tradition religieuse tibétaine ? Cette rencontre ponctuée d’illustrations sonores et visuelles, sera l’occasion de découvrir et de décrypter les liens étroits qui existent entre chamanisme et bouddhisme tantrique dans cette aire culturelle aussi mythique que méconnue.